Agglopôle Provence:

Collines Durance

.

Sur Agglopôle Provence voir aussi Salon et Berre.

Elle avait été créée le 24/06/1994 et disparut le 01/01/2002 pour intégrer la communauté d'agglomération "Berre Salon Durance"qui a pris pour nom le 27/06/2002 "Agglopôle Provence".

La communauté a 123 918 habitants.

La communauté de communes "Collines Durance" comportait 7 communes.

http://www.agglopole-provence.org/

Alleins (2 100 h)

Allen

http://www.alleins.com/

de gueules à dix losanges accolés d'or, posés 4, 4 et 2.

Ces armoiries sont celles de la famille des Renaud, marquis d'Alleins depuis 1695.

Le village s'appelait Alexo à l'époque grecque, Alenni au X ème siècle et Alignum au XI ème siècle .

Propriété des évêques de Marseille au 13ème, passé au 15ème à Jacques Renaud, dont les descendants le conservèrent jusqu'à la Révolution, et en faveur de qui il fut érigé en marquisat au 17ème.

Le château fut édifié au 14ème.

Charleval (2 108 h)


http://www.provenceweb.fr/

Blason actuel du village

"Caroli Vallis" mentionné à la fin 16ème; érigé à cette époque en arrière-fief par Charles de Lorraine (d'où son vocable), en faveur de la maison d'Arquier. L'un de ses héritiers, César de Cadenet, fut à l'origine de la fondation de Charleval en 1741

La devise est "César de Cadenet l'ermas fague cava pres d'alo despiei lou biou de Charlava".

Armoirie des Cadenet de Charleval

d'azur à un boeuf ailé d'or.

Eyguières (6 278 h)

Eyquièro

http://www.tourisme-eyguieres.com/

d'azur à une aiguière d'argent (1699)

A partir du XIème siècle, les populations se regroupent autour de bâtisses fortifiées sous la tutelle des premiers seigneurs locaux. Au nord du village, le castellas de Roquemartine construit au XIIème et détruit au cours du XIVème ne connaîtra qu'une croissance limitée. Le développement se fera autour du Castrum de Aquaria construit sur le rocher dominant le village.

La commune de Roquemartine lui fut rattachée en 1830

d'azur à trois aiguières, deux et une, d'argent (demande du conseil municipal du 28 janvier 1810).

Vieille cité doublement millénaire, elle doit son nom aux marais qui l'entouraient, mais plus encore à ses trois sources. C'est pour rappeler cette situation privilégiée que le village a reçu son blason avec pour devise :"L'AIGO FAI VENI POULI" ( l'eau rend joli)

Roquemartine

de gueules à un rocher d'argent surmonté d'un marteau d'or.

Lamanon (1 752 h)

Lamanoun

http://www.mairie-lamanon.fr/

     

d'or à un lac d'amour en pal d'azur

(à gauche Armorial Général, à droite blason moderne).

Le village s'appelait Amarou, Alamanon puis Lamanone en 1235. Les grottes troglodytiques de Calès surplombent le village.

C'est en 1745 que le marquis Marck Tripoli de Panisse obtint du roi l'autorisation de construire ce village. Cinquante maisons furent construites à proximité du chateau pour loger les ouvriers agricoles et leurs familles. C'est en 1660 qu'un des seigneurs de Cadenet construit le chateau. L'église fut achevée en 1783 et restaurée en 1988. Le 13 mai 1557, Adam de Craponne, ingénieur du roi, en déviant la Durance en aval de Cadenet permit à l'eau d'irriguer le village, permettant ainsi l'essor économique de celui-ci.

Mallemort (5 501 h)

Malamouert

http://www.mallemort.13.regioland.com/

 

de sable à une tête de mort d'argent, posée en coeur, soutenue de deux os du même, passés en sautoir et surmontée d'un vase d'or couché, en chef, et une bordure d'argent, chargée de ces mots MALLE MORT, en lettres de sables.

Le général romain Marius batit les Cimbres et les Teutons à la bataille de Pourrières puis les poursuivit et les massacra au bord du fleuve Durance à l'endroit qui s'appela depuis Mala Mors.

Le village était sous la seigneurie de l'évêque de Marseille, puis devint marquisat en 1257.

Privilèges accordés aux Juifs par les évêques pour favoriser le commerce; ceux-ci représentaient alors le tiers de la population.

La municipalité a préféré privilégier le pont sur la Durance que le sinistre nom du village sur son nouveau logo.

blason sur le fronton de la mairie

Vernègues (1 256 h)

lou Vernégue

http://www.vernegues.com/

armorial 1699 I-558

d'argent à un cheval gai d'azur, coupé de sable à une bande d'or.

Place fortifiée au 11ème (existence de deux châteaux).

Le village s'appelair Alvernicum, puis Alvernega au XII ème siècle.

Seigneurie au 11ème relevant des archevêques d'Arles, passée au 12ème aux Lambesc à la suite d'un échange, acquise au milieu 15ème par les Damian qui la conservèrent jusqu'au 18ème.

L'ancien village de Vernègues, détruit par le séisme de 1909, fut remplacé par le village actuel bâti sur une colline.

graphisme actuel

Sénas (5 980 h)

d'argent à un chef d'azur chargé d'un chêne d'or.

Sénas est issu d'un mot gaulois qui signifie "vieux". "Senatium" cité au 11ème.

Dès cette époque un château fort qui percevait un péage existait sur un rocher dominant le bourg (d'où son nom de Péagère du Roucas).

Baronnie relevant successivement des Porcellet, des d'Arcussia, des Jarente pour qui elle fut érigée en marquisat en 1642; celui-ci fut vendu à Benault de Lubières d'Albe au 18ème.

Les illustrations sont de photographies de l'auteur.