Typologie armorial 1866
Bouches du Rhône
En 1866, 18 communes des Bouches du Rhône n'ont pas d'armoiries, 79 en ont.
11 éprouvent le besoin d'écrire leur nom ou leur lettres  initialles sur le blason.
30 ont des armes parlantes. Le dessin du blason indique le nom de la commune directement ou à l'aide de jeux de mots.
18 font allusion à une particularité géographique ou historique du village.
25 marquent leur allégence à un seigneur de petite ou grande importance.
9 sont des armoiries créées "à la chaïne" pour l'armorial de 1696.
8 armoiries mériteraient une étude plus poussée
La somme de ces comptes dépasse 67, ce qui est normal. Une armoirie pouvant avoir plusieurs motifs: un rébus, une allégence et une initiale, par exemple.
A1: initiale 1
A2: 2 initiales 1
A3: initiale + terminaison 1
A4: première syllabe 1
A5: nom complet 7
B1: arme parlante 14
B2: rébus 16
C1: allusion situation 11

C2: allusion évennement 7
D1: marque d'allégence 25
E1: caprice (ne sait pas) 8
E2: caprice modèle 1696 9