Le blason du bon roi René

Blason de René de 1453 à 1470

coupé, le chef tiercé en pal, en 1 fascé de gueules et d'argent, en 2 d'azur semé de lys d'or et au lambel de gueules, en 3 d'argent à la croix potencée d'or, cantonnée de quatre croisettes du même et la pointe partie d'azur semé de lys d'or et à la bordure de gueules, et d'azur semé de croisettes d'or et aux deux bars d'or. Sur le tout, d'or aux quatre pals de gueules.

René était le deuxième fils de Louis II d'Anjou et de Yolande d'Aragon (Anjou: d'azur semé de lys d'or et à la bordure de gueules). Il est né en 1409, à la mort de son père (1417), il reçoit la terre de Guise qui est érigé en comté par son beau-frère le futur roi de France Charles VII. Les Anjou sont partisans du dauphin et le duc de Bedford, régent au nom du roi d'Angleterre Henri VI, confisque leur possessions au nord de la Loire et attribue Guise à Jean de Luxembourg, qui prend Guise en 1425.

Il devient duc consort de Lorraine en 1431 du fait de son mariage avec Isabelle Ière de Lorraine, fille de Charles II de Lorraine. Le mariage date de 1420, à cette occasion le duc Louis de Bar lui avait cédé son duché (d'azur semé de croisettes d'or et aux deux bars d'or).

Le duché de Lorraine, hérité de son beau-père, lui fut contesté par Antoine de Vaudémont, soutenu par le parti bourguignon, qui le battit en 1431 (bataille de Bulgnéville). René le Bon fut fait prisonnier par Philippe III, duc de Bourgogne, dit Philippe le Bon qui ne le libéra qu'en échange de ses fils Jean et Louis. Soutenu par l'empereur Sigismond de Luxembourg dans ses prétentions au duché de Lorraine, il fut à nouveau emprisonné par Philippe le Bon, puis libéré contre une rançon.

Il devint comte de Provence en 1434 à la mort de son frère ainé Louis III d'Anjou

Il hérita du royaume de Naples en 1435 de par le testament de Jeanne II reine de Naples et se battit, de 1438 à 1442, sans succès, contre Alphonse V d'Aragon pour faire valoir ses droits. Il rentra en France en 1442, ne gardant du royaume de Naples que le titre de roi de Jérusalem et de Sicile (Hongrie: fascé de gueules et d'argent; Sicile: d'azur semé de lys d'or et au lambel de gueules; Jérusalem: d'argent à la croix potencée d'or, cantonnée de quatre croisettes du même).

En 1443, sa mère Yolande d'Aragon meurt, lui léguant ses prétentions sur le royaume d'Aragon. Elle était la fille unique du roi Jean Ier d'Aragon, mais le trône était passé au frère cadet, puis au fils d'une des sœurs de Jean Ier. Yolande avait alors revendiqué le trône, sans succès. René ajouta alors les armes d'Aragon sur son blason  (d'or aux quatre pals de gueules).

En 1453, à la mort d'Isabelle Ière de Lorraine son épouse, René transmit le duché de Lorraine à son fils Jean II, duc de Calabre, et se remaria avec Jeanne de Laval l'année suivante.

Lors de la Guerre de Cent Ans, il soutint Charles VII contre les Anglais. (Charles VII avait épousé sa sœur Marie). Fidèle parmi les fidèles, il assiste au sacre de Reims en 1429. Ami de toujours du roi et homme de confiance, il contribue à l'arrêt des luttes franco-anglaises en jouant un rôle actif dans les négociations de Tours. Il marie sa fille Marguerite d'Anjou à Henri VI d'Angleterre en 1445.

Il consacre son temps à l'administration et au développement de l'Anjou, de la Lorraine et de la Provence. Il fait prospérer ainsi les villes d'Angers, Aix-en-Provence, Avignon et Tarascon. Il enrichit son château des Ponts-de-Cé ainsi que son manoir de Chanzé tous les deux situés en Anjou.

René Ier mourut à Aix-en-Provence le 10 juillet 1480. Les Provençaux voulurent garder la dépouille du bon Roi René en leurs terres provençales, mais les Angevins ne l'entendaient pas ainsi. Ces derniers organisèrent, de nuit, la fuite du défunt en le dissimulant dans un tonneau. Une fois mis sur une embarcation, celle-ci s'éloigna discrètement sur le Rhône. Le corps du Roi René arriva en Anjou et fut enterré avec honneur et dévotion dans la cathédrale d'Angers.

Le personnage adopta différents blasons en fonction des fonctions réelles ou prétentions qu'il eut.

Un historique est présent à http://fr.wikipedia.org/wiki/Ren%C3%A9_Ier_de_Naples .
Voir aussi: http://www.tarascon.org/fr/histoire_rene.php