220

18/03/2019

Ce site a été créé pour tous les amoureux des drapeaux et des armoiries ainsi que tous les gens curieux de l'histoire des emblèmes.

Articles

Var

Photographie du mois



Drapeau égyptien
18/03/2019

Editorial


Changeons de pays et allons voir de l'autre côté de la Méditerranée, les drapeaux qui ont étés utilisés en Egypte,

Drapeaux égyptiens

Armorial des communes Provence-Alpes-Côte d'Azur

 

La région Provence-Alpes-Côte d'Azur comporte 958 communes réparties en 6 départements.

Chaque commune possède un emblème qui la représente et qui la distingue des autres. Emblème qui peut être un drapeau, un blason ou un logo. L'étude emprunte donc autant à la vexillologie qu'à l'héraldique.

J'ai étudié les 958 communes de Provence dans mes pages. Vous pouvez choisir de les visualiser en choisissant dans l'index alphabétique ci-dessous:

41 communes n'ont pas d 'emblèmes.

La mancoliste

Un grand merci pour les personnes qui m'ont aidé à construire ce site.

Couronne rouge contre couronne blanche

Le Pschent est le nom grec de la double couronne portée par les pharaons de l'Égypte antique. Elle est formée de l'enchâssement de deux couronnes distinctes :

    La couronne blanche ou Hedjet. Mitre blanche oblongue, couronne de l'ancien royaume du sud (Haute-Égypte), associée au dieu Seth.

    La couronne rouge ou Decheret. Couronne plate à fond relevé, couronne de l'ancien royaume du nord (Basse-Égypte), associée au dieu Horus.

Le nom égyptien de cette double couronne est skhemty, qui deviendra « pschent » par déformation de « pa-skhemty », « les deux puissants ».

De la partie arrière de la couronne rouge surgit une tige en spirale incurvée vers l'avant, nommée Khabet.

Sur le Pschent est placé un cobra prêt à frapper, symbolisant Ouadjet (déesse de la Basse-Égypte) et un vautour pour Nekhbet déesse de la Haute-Égypte.

Cette double couronne est un symbole politique puissant, proclamant l'union des Deux Terres, Haute et Basse-Égypte qui durant la période prédynastique et la première période intermédiaire se sont affrontées à de nombreuses reprises. Elle donne au roi sa légitimité sur le Nord comme sur le Sud et le présente comme le garant de cette union sans laquelle l'Égypte ne peut prospérer. Il semble que Ménès soit à l'origine de la première unification à la fin du IVe millénaire av. J.‑C.Il fonda alors la ville de Memphis qui sera qualifiée de Balance des Deux Terres.

Le blanc est la couleur de la Haute-Égypte, placée sous la protection de la déesse vautour Nekhbet, dont l'emblème est la couronne blanche. Le blanc vient de Nekhen (à 20 km de l'actuelle Edfou), cité d'élection de la Haute-Égypte dans les temps reculés, où la fleur de lys, symbole de pureté, s'épanouissait en abondance.
Le mot decher signifiant « rouge » en égyptien hiéroglyphique, decheret est donc « la Rouge », avec le signe déterminatif de la couronne rouge. C'est également le nom du flamant (oiseau) et du sang (decher). En égyptien hiéroglyphique, celui qui est « rouge de cœur » (decher-ib), est « en colère ». La couronne de Basse-Égypte était conservée à Bouto (à environ 90 km à l'est d’Alexandrie) sous la protection de la déesse Ouadjet que l'on représente alors sous la forme d'un cobra coiffé de cette couronne rouge

Je vous invite tous à venir visiter mes nouveaux sites entièrement dédié aux pavillons des compagnies de navigation françaises

et internationales

visiteurs

Copyright

Dominique CUREAU

Membre de la

Société Française de Vexillologie