Saintes Maries de la Mer
Camargue
Saintes Maries de la Mer
(2 509 h)


http://www.lessaintesmariesdelamer-camargue.com/

d'azur à deux Saintes affrontées d'argent tenant chacune une boîte d'or, debout dans une barque sans voile, ni rame, aussi d'or, voguant sur une mer agitée d'azur ondée d'argent mouvant de la pointe.

Ces armes furent données en 1449 par le duc René.

Ancienne Sancta de Ratis, Villa de Mari, Notre Dame de la Mer, Les Trois Maries, elle pris le nom de Ville de la Mer sous la révolution, puis La Ville des Trois Maries et enfin Les Saintes Maries de la Mer en 1838.

Marie Jacobé (soeur de la Vierge) et Marie Salomé (mère des apotres Jean et Jacques le Majeur) sont représentées sur leur embarcation de fortune qui les emmena depuis la Palestine jusque sur les rivages de la Camargue. Le lieu de leur tombeau marquera la naissance des Saintes Maries de la Mer.

Leur servante Sarah (la troisième Marie) reçoit un culte particulier de la part des Gitans.

Version moderne.

Le fond est devenu rouge.

Camargue

Camargo

http://pdefleurian.free.fr/documents/explicroix.html

Les armoiries de la Camargue se décrivent: taillé d'azur et de gueules au trident d'argent ferré d'or posé en barre brochant sur la partition accompagné en chef d'une tête de taureau de sable corné d'argent et en pointe de la croix camargaise d'or.

Les armoiries comprennent trois emblèmes de la Camargue: le taureau noir, la croix de Camargue et le trident des gardians.

La Camargue est un espace terrestre de 145300 ha au sud de la France, situé géographiquement entre les deux bras principaux du delta du Rhône et de la mer Méditerranée. On peut l'étendre à l'Est jusqu'à la plaine de la Crau, à l'ouest jusqu'à Aigues-Mortes et au nord jusqu'à Beaucaire. Elle s'étend sur les départements des Bouches-du-Rhône et du Gard.

On distingue 3 parties :

-la Petite Camargue à l'ouest du Petit-Rhône,
-la Grande Camargue, entre les deux bras du Rhône, 
-le Plan du Bourg, à l'est du Grand-Rhône.
 
En son centre se trouve l'étang du Vaccarès, la partie située le long de la mer est bordée d'étangs salés.

La croix de Camargue est un emblème formé d'une croix latine, dont les extrémités supérieures représentent des tridents, d'une ancre et d'un cœur. 

La croix représente la foi, l'ancre, l'espérance et le cœur, la charité. Ces trois vertus proviennent du final de l'Hymne à la Charité (cf. la première lettre aux Corinthiens au chapitre 13). 

La croix est aussi appelée croix gardianne à cause des extrémités des bras de la Croix qui évoquent le trident des gardians. Elle associe symboliquement les gardians et les pêcheurs, les deux composantes de la Camargue. 

Cette croix fut créée en 1924 par Hermann Paul, peintre et sculpteur, à la demande du marquis de Baroncelli. La première croix en fer fut forgée en 1930 par le ferronnier cailaren Gédéon Blatière, qui réalisera trois ans plus tard le trident nickelé qui surmonte la hampe du drapeau de la Confrérie des Gardians. Cette croix en fer a été posée aux Saintes-Maries-de-la-mer, près du pont du mort, non loin du Mas du Simbéu, où habitait Baroncelli.


Le drapeau de la Confrérie des Gardians de la Camargue est formé de trois laizes longitudinales bleue, blanche et verte. La hampe est surmontée d'une croix de Camargue. Le bleu représente l'eau, le vert la végétation.


St George est le patron de la Confrérie des Gardians.

Chaque manade a une devise (cocarde) et une marque particulière.

 

Les illustrations sont des photographies de l'auteur ou proviennent des sites http://www.ffcc.info/rubrique2.htmlhttp://membres.lycos.fr/mimijj/  http://www.manade-saint-louis.camargue.fr/, http://quaranta1.chez-alice.fr/ecussons/ , http://emblemes.free.fr/