Vexillologie et Héraldique Provençale
Marseille
Provence
Métropole
Centre

Le nouveau logo date du 24/01/2002.

www.marseille-provence.com/

La communauté urbaine "Marseille Provence Métropole" comporte 18 communes, soit 991953 habitants.

Elle a été créée le 16/12/1992 en tant que communauté de communes et transformé le 07/07/2000 en communauté urbaine.

voir aussi les fiches sur les parties Ouest et Est de la communauté

Fanion MPM

Marseille (807071 h)

Marsilho

http://www.mairie-marseille.fr/

  

d'argent à la croix d'azur

Ces armoiries sont attestées depuis le XIVème siècle.


Voir dans l'explorateur de Marseille les emblèmes des 110 quartiers de la ville.
Le 21 Juin 1790 l'Assemblée Constituante décréta la suppression des armoiries, trop associées à la noblesse et à l'ordre ancien. Il faut attendre le décret impérial du 17 Mai 1809 pour que les villes puissent à nouveau reprendre des armoiries. Aussitôt le Conseil Municipal de Marseille délibère de reprendre l'ancien écusson et d'obtenir l'autorisation de l'empereur. Cette demande aboutira en 1810, mais le nouveau blason où figuraient outre la croix, des abeilles et un vaisseau gravé par Poize en 1811 n'a pratiquement jamais servi.

tranché d'argent et d'azur; l'argent à la croix alezée d'azur; l'azur à la demi-trirème antique d'or mouvante à dextre sur une mer de sinople; au chef de sinople chargé de trois abeilles d'or, qui est le signe des bonnes villes de l'Empire.

A la Restauration, le 18 janvier 1815, Marseille repris ses anciennes armoiries.

Fanion Ville de Marseille

Allauch (19042 h)

http://www.allauch.com/

d'azur à un vol d'argent chargé en chef d'une croix pattée du même cantonnée de 4 étoiles d'or; en pointe le mot ALLAUCH écrit en lettres d'or.

On peut remarquer la façon d'écrire le nom de la ville qu'a eu le dessinateur de l'Armorial de1696.

Les ailes sont tirées du latin Ala. On dit aussi Alaou en provençal (de Bresc)

D'après la légende, ici s'élevait l'oppidium de Nann qui donna les terrains pour construire Marseille aux Grecs de Phocée.

Le village s'écrivait Alaudium au XI ème siècle.

La seigneurie du village appartenait au chapitre de la cathédrale de Marseille jusqu'en 1789.

En Provence et à Allauch en particulier, on aime les légendes. Celle du siège des Sarasins a légué un blason à la commune : au dixième siècle les Maures assiègent le village. Au bord de la famine, les villageois, pour tromper l'ennemi, expédient les vingt pains qui leur restent à bout de lances. Les Sarasins, découragés, s'imaginent que l'abondance règne derrière les murs. Ils lèvent le camp.

C'était la nuit, la lune en était à son dernier quartier, trois étoiles brillaient autour. Ainsi se dessinèrent les armoiries d'Allauch: trois étoiles, un croissant de lune et deux vols d'argent (les pennes des flèches). Ce blason est attesté depuis 1727.

Plan de Cuques (10544 h)

http://www.plandecuques.fr/


 

Le chef du blason représente les armes de Marseille, Provence et Allauch.

Les dates sont 1792: Plan de Cuques dépends du juge de paix de Marseille.

1937: Date de l'indépendance de la commune.

Le dragon : situé au centre des armoiries, sur fond vert, il représente le canal de Marseille qui traverse la commune de Plan de Cuques. C'est ce canal qui, construit en 1873 a apporté sa richesse à la commune de Plan de Cuques en permettant l’arrosage des terres et la richesse pour les maraîchers et les éleveurs.

Cuques vient du latin "cugne" (sommet); en Provence, les cuques (cluches ou cluchons suivant les régions) sont des tas de gerbes groupées par les moissonneurs dans les champs. La grande plaine à l'est de Marseille constituait à l'époque de l'occupation romaine un des principaux greniers à blé qui ravitaillaient Rome : cette plaine s'appelait la plaine de Cuques et, au centre de celle-ci, se trouvait un petit village devenu Le Plan-de-Cuques, soit la capitale de la vallée des Cuques. En 1727, le quartier s'appelait Plan de Cuech.

La commune a été créée en 1937 d'une partie d'Allauch.

Elle a été découpée en 11 secteurs regroupants plusieurs quartiers. Chaque secteur a son blason qui le représente, voir Plan de Cuques

Septèmes les Vallons (10232 h)

http://www.ville-septemes.fr/


D'or à l'arbre arraché de sinople sommé d'un aigle au sol abaissé issant soudé d'argent, à la plaine partie d'azur et de gueules

Blason actuellement utilisé par la ville.


Mentionné au 11ème. Tirerait son vocable de la septième borne milliaire sur la voie Aix-Marseille. Ancienne place fortifiée dotée d'un péage.

Appartint au 11ème à Saint-Victor de Marseille, puis à l'évêché (dans le cadre de sa dépendance des Pennes). Le chevalier d'Augustine acquit la seigneurie au 14ème et ses descendants s'y maintinrent jusqu'à la Révolution.

Erigé en commune en 1790 par détachement des Pennes Mirabeau.

La dénomination "les-Vallons" a été ajoutée au nom de la commune en 1919.

    

à cinq points d'argent équipolé de quatre de gueules; au chef d'azur à trois étoiles d'argent et un croissant de même.

C'est le blason de la famille Vento que Falque de Bezaure donne à Septèmes.

Les illustrations sont des photographies de l'auteur ou proviennent des sites indiqués sur la page.