Marseille Provence Métropole Est
La communauté urbaine "Marseille Provence Métropole" comporte 18 communes, soit 991953 habitants.

Elle a été créée le 16/12/1992 en tant que communauté de communes et transformée le 07/07/2000 en communauté urbaine.

voir aussi les fiches sur les parties Centre et Ouest de la communauté

Le nouveau logo date du 24/01/2002.

La Ciotat (31 923 h)

La Cieutat

http://www.mairie-laciotat.fr/

Le rocher du Bec de l'Aigle

a servi de modèle pour le graphisme
du nouveau logo.

On peut aussi voir dans ce logo la silhouette
d'une voile de dériveur de compétition.

Les armoiries d'origine étaient: d'azur au château d'argent flanqué de deux tours donjonnées, l'entremur sommé d'une crosse d'or, soutenue d'une mer au naturel chargée d'un poisson de fasce.

La crosse est tournée vers la droite (vers la gauche pour l'observateur) car l'abbé doit tenir sa crosse de telle façon que la volute soit tournée vers l'intérieur, et donc vers la droite.

Depuis 1365 jusqu'en 1789, les Prévôts-Abbés de St Victor de Marseille furent les seigneurs de La Ciotat. Ceci explique la crosse d'or des armoiries.

La ville s'appelait Civitas en 1194, ce qui fut traduit en provençal par La Cieutat, qui signifie simplement La Ville.

En 1669, d'Hozier, garde des sceaux du Roi enregistra cette curieuse version: d'azur à une ville d'argent en fasce, soutenue d'une mer du même, la ville sommée d'une crosse d'or, adextrée d'un C, et senestrée d'un T d'argent, et au milieu de la mer une barque de sable, les voiles pliées.

(à gauche, le dessin original de l'Armorial d'Hozier; à droite, le dessin de l'Armorial des communes de Provence de Louis de Bresc)

Drapeau à l'ancien logo de la ville (1990-2004)

Drapeau présentant le nouveau logo de la ville.

Voir l'historique de la création de ce logo à :

http://www.mairie-laciotat.fr/s/4055_En_2004/1164_Logo_de_la_ville

Carnoux en Provence (7 110 h)

http://membres.lycos.fr/carnoux/
fra/index.html

champ de gueules barré d'azur; croissants d'argent mal ordonnés adosséz en canton du chef dextre; lambel d'or sur fleur de lys du même en canton de la pointe senestre.

Ces armoiries ont été créées par René OLLIER et adoptées par décision du conseil municipal du 7 mars 1972.

Elles signifient que les Français qui étaient installés dans les trois pays musulmans de Maroc, Algérie et Tunisie (les 3 croissants) ont traversé la mer Méditerranée (la barre azur) pour venir s'installer en Provence (lambel sur fleur de lys).

C'est la plus récente des communes des Bouches du Rhône. Elle a été créée en 1966 d'une part de Roquefort la Bédoule et d'Aubagne pour loger les rapatriés d'Afrique du Nord.

En 1878, il n'y avait qu'un hameau de 6 maisons avec 22 habitants.

Cassis (7 766 h)

Cassi

http://www.cassis.fr/

d'azur à une crosse d'or, accostée de deux poissons d'argent, affrontés et posés en pal.

La crosse figure sur les sceaux de cire attachés à de nombreux documents des archives communales depuis l'année 1471 où le roi René, Comte de Provence, donna la seigneurie de Cassis à l'Évêque de Marseille. La crosse est tournée vers la gauche (vers la droite pour l'observateur) car l'évèque doit tenir sa crosse de telle façon que la volute soit tournée en dehors, et donc vers la gauche (contrairement à celle de l'abbé seigneur de La Ciotat).

C'est seulement au début du XVII siècle que l'on voit apparaître les poissons, un de chaque côté de la crosse. Cette adjonction, demandée par la Corporation des marins-pécheurs de l'époque, leur fut accordée par l'Evéque Frédéric Ragneneau le jour de la Fête de Saint Pierre en 1603.

Au II ème siècle, le nom s'écrivait Tutelae Charsitanae; au IV ème, Carsicis; en 1323 Castrum Casitis.

Le port était très prospère au XVII ème siècle.

L'Armorial de 1696 de d'Hozier indique avec erreur une crosse tournée vers la droite.

Drapeau frappé du logo de la ville:

"Ce nouveau logo symbolise l'identité de notre commune en conciliant tradition et modernité. Son nouveau graphisme moderne et dynamique condense en un seul visuel tous les éléments symboles de notre commune. Il fait référence à la longue histoire de Cassis, à travers ses armoiries séculaires, et aux éléments naturels qui marquent si fortement notre paysage : le bleu du ciel et de la mer, l'ocre jaune du Cap Canaille et de nos vignes au coucher du soleil d'automne. Il est à l'image de notre Ville qui conjugue l'histoire et l'avenir." Jean-Pierre Teisseire, maire de Cassis, décembre 2004, Journal municipal.

Ceyreste (4 034 h)

Ceyresto

 

d'argent à une barre d'azur, coupé de sinople à un levrier d'argent.

Au II ème siècle, le nom s'écrivait Kitaristès; au IV ème, Citharista; en 1323 Villa Cezireste.

Ancien oppidum, devint la résidence saisonnière des Empereurs Romains Germaniques au haut moyen age.

Elle eut la même administration communale que La Ciotat jusqu'en 1675.

d'argent à un arbre de sinople, planté au milieu d'une terrasse du même, et, au pied de l'arbre deux petits enfants d'or, assis et s'entretenant.

Ancienne Gemor, puis Geminas, devint seigneurie de l'abbaye de St Victor de Marseille et enfin fief de la famille d'Albertas au XVI ème siècle.

Ville industrielle grâce à l'implantation de GemPlus.

drapeau de la commune devant le drapeau du Parc d'Activité Industriel de Géménos.

Roquefort la Bédoule (4 774 h)

Rocofort

http://www.roquefort-labedoule.com/

d'azur à une tour d'or, bâtie sur un rocher d'argent (original de l'Armorial de1699)

1079 deux seigneuries disposant chacune d'un castrum (habitat fortifié contruit en un lieu élevé), celle de Julhans à l'Est et celle de Roquefort à l'Ouest: "cellam Sancti Joohannis ad Rocca fortem".

1789 deux communes : celle de Julhans et celle de Roquefort. C'est le 1er août 1794 que Joseph Bonaparte épouse Julie Clary en la chapelle du château de Julhans.

1800 rattachement du territoire de Julhans à la commnune de Roquefort.

1836 Hippolyte De Villeneuve-Flayosc créée une fabrique de chaux hydrauliques en poudre.

1885 construction d'habitations au plus près des usines au lieu dit La Bédoule (en provençal "bedoulo", cabaret).

1918 Le Conseil Municipal demande que le nom de la commune de Roquefort soit complété par celui de La Bédoule.

Les armoiries actuelle ont subi une altération de couleur: la tour et le rocher sont d'or.

Références: Les blasons proviennent de Armorial des Bouches du Rhône , des sites indiqués sur la page ou des photos de l'auteur.