Val de Rancure
La Communauté de Communes du Val de Rancure regroupe 3 communes et compte 604 habitants.
Elle a été créée en 1994 et supprimée le 1er janvier 2011.
Les communes ont intégré l'Intercommunalité du Lubéron Oriental.
Puimichel
(238 h)

Puimiquèou

http://www.provenceweb.fr/f/alaupro/
puimichel/puimichel.htm

De gueules, à une montagne d'argent, surmontée de trois coquilles d'or, rangées en chef.

"Podium Michadis" cité au 12ème.

Seigneurie des seigneurs du lieu au 13ème, puis des Lincel, des Berre, des Villeneuve, des Glandevez.

Patrie de sainte Delphine de Glandevez (13ème), épouse mystique de saint Elzéar de Sabran.

Le village fut dévasté au 16ème : d'abord par la peste, puis par les guerres de Religion au cours desquelles il fut occupé par les catholiques et les huguenots.

732 habitants en 1851.

Juché au sommet d'une petite montagne à 730 mètres d'altitude, c'est un site idéal d'observation. Les nuits y sont souvent magnifiques et la pollution lumineuse reste faible.

C'est à cet endroit que Danny Cardoen, un passionné que l'on peut qualifier de "l'extrême" a décidé de fonder un extraordinaire observatoire amateur.

Le Castellet (203 h)

http://www.lecastellet04.com/

D'azur, à un château d'or, donjonné du même, maçonné de sable, fermé d'une porte d'argent (Armorial Général 1697).

Il y avait au 13ème un grand château fort qui relevait des comtes de Provence, puis qui appartint aux Beaufort.

Au XIIIe siècle Le Castellet dépendait des Isnard, seigneurs d'Entrevennes. Il conservera d'ailleurs le nom de Castellet-lès-Entrevennes jusque vers 1750.

Patrie du chimiste Louis Laurens, spécialiste des eaux thermales.

Achard en 1788 donne:
d'or à trois noisettes de sinople, deux en chef et une en pointe.

Entrevennes (163 h)

Entrevenos

http://www.provenceweb.fr/f/alaupro/
entrevennes/entrevennes.htm

D'azur, à un ruisseau d'argent, coulant entre deux rochers du même, mouvant des deux flancs de l'écu.

Les armes sont pratiquement identiques que celles d'Entrevaux, dans le même département. Elles datent toutes les deux de 1697 à la création de l'Armorial Général.

Il parait surprenant que ce village situé sur un promontoire entre 2 bras de rivières soit symbolisé par une rivière coulant entre deux rochers.
Encore un exemple du peu de sérieux des commis de l'Armorial Général.

"De Antravenis" cité en 1126.

Faisait partie du marquisat d'Oraison.

646 habitants en 1765.

Si vous avez la chance de rencontrer l'historien du village, Robert Maestracci, auteur de la "Géographie secrète de la Provence" et qui habite dans une superbe maison construite sous Louis XIII, faites-vous raconter l'histoire d'Entrevennes.

Ces 3 communes appartiennent au canton des Mées.
Les Mées
(2 973h)

leis Més

http://www.lesmees.org/

de gueules, à trois fleurs de lis d'or en chef, trois roses en pointe et la lettre M d'argent, en coeur.

Devise: de rosis ad lilia

Les armes datent de 1572, date à laquelle le fief qui appartenait à la famille de Beaufort-Canillac (symbolisée par les roses) fut racheté par la communauté (M initial du nom de la ville) pour passer par don volontaire au domaine du roi de France (les trois fleurs de lys).

Dans la version moderne, les lys sont sur fond d'azur, le M sur fond d'or et les roses sur fond de gueules. On peut remarquer que les roses du blason de droite (photographié sur le mur de la mairie) sont barrées d'un trait blanc.

Cité au 11ème "Metas"; son nom, signifiant "bornes", est dû aux célèbres alignements des Pénitents.

Relevait directement des comtes de Provence et fut donné au 14ème par le comte de Provence aux Montfort, puis par la reine Jeanne aux Beaufort.

Ancien pagus des Bléonticiens, qui fut occupé par les Romains puis détruit par les Barbares; les habitants élevèrent alors une place forte à l'abri des rochers, renforcée au 14ème.

Administration de syndics au 13ème, puis de consuls en 1560. Etablissement du monastère chalaisien de Paillerols au 12ème. La ville souffrit à plusieurs reprises des guerres de Religion.

Participation à l'insurrection de 1851 contre Louis Napoléon.

Les illustrations de cette page sont des photographies de l'auteur ou proviennent des sites indiqués dans la page.