Intercommunalité Lubéron Oriental
L'Intercommunalité du Lubéron Oriental a été créé en 1996 avec 4 communes.

Oraison les a rejoint le 23/12/2005.

Au 1er janvier 2011, disparition de la communauté de communes du Val de Rancure: Le Castellet, Entrevennes et Puimichel entrent dans l'Intercommunalité du Lubéron Oriental.

Depuis le 1er janvier 2013, Lubéron Durance Verdon, l'intercommunalité du Lubéron Oriental et Sud 04 sont groupées dans Durance Lubéron Verdon Agglomération.

Villeneuve (3 042 h)

Vilo Novo de la Roco

http://www.art-en-provence.org/musee-villeneuve/

De sable, à une croix d'argent , coupé d'argent à un éléphant d'azur.

Le fond s'est transformée en or (sable=noir, or=jaune)

Site occupé depuis la plus haute antiquité.

Village créé au milieu du 15ème et appelé Villeneuve par une convention des habitants de l'ancien village de La Roque (site de La Roche-Amère) avec leur seigneur Brancas (aux 11ème/12ème seigneurs de La Roque).

Volx (2 748 h)

http://www.provenceweb.fr/f/

De gueules, à une crémaillère de sable posée en pal.

La crémaillère s'est transformée en or (sable=noir, or=jaune)

Il y eut un monastère fondé en 812.

Le nom latin est Volsium, qui devint Voulx.

Seigneurie des Villemus au 13ème, des Valavaire du 15ème au 17ème en faveur de qui elle fut érigée en marquisat, des d'Amat au 18ème.

Après les ravages du 14ème, une partie des habitants de Volx émigra sur une hauteur voisine pour y fonder le village de La Roche-Amère qui s'est déplacé par la suite pour former celui de Villeneuve.

La Brillanne (771 h)

La Brilhano

D'or, à une bande de sinople; coupé de sinople, à un cheval gai d'or

"Lebrignana" cité au 12ème.

Ancien établissement templier, qui passa aux évêques de Sisteron.

Canal d'irriguation, dit de La Brillanne, créé au 18ème; bac sur la Durance jusqu'à la fin 19ème.

Saint Maime (674 h)

San Maïmé

http://www.saint-maime.com/

   

De gueules, à un pairle d'argent; coupé d'or à un rhinocéros de sinople.

L'or du blason s'est transformé en argent sur la plaque des rues du village.

Vocable déformé de "Sanctus Maximus", saint Maxime évêque de Riez.

Important château des comtes de Provence au 12ème; la tradition y situe le séjour des quatre filles, les quatre reines, de Raimond IV Bérenger.

Relevait de la vicomté de Reillanne au 14ème puis du marquisat d'Oraison au 16ème. Seigneurie des d'Agoult (14ème/15ème) et des Albertas (16ème/18ème).

Pris le nom de Mont Libre à la révolution.

Mines de lignite fermées en 1949.

Oraison (4 183h)

Oouraisoun

http://www.oraison.com/

D'or à une fasce d'azur, chargée de trois losanges d'argent, et accompagnée de deux vaches passantes et contournées, de gueules, l'une en chef et l'autre en pointe.

La présence de ces vaches pourrait confirmer la richesse agricole de la ville car à l'époque c'était une acquisition onéreuse. C'est au XII e siècle lors de leur affranchissement que les communes se choisirent un sigle soit pour servir à leurs habitants de point de ralliement soit pour les distinguer les unes des autres soit pour marquer l'époque où elles conquirent leur liberté. Il semblerait que ce soit le choix du Conseil de la Communauté en 1611 pour la ville d'Oraison. Celui - ci fut ensuite enregistré par l'Edit royal de 1696. Un Edit qui avait un but fiscal (moyen pour Louis XIV de se procurer de l'argent).

Le village primitif était situé sur une hauteur voisine très ventée, d'où son étymologie "Auree Sonum", citée au début 12ème.

La Maison d'Oraison est l'une des plus anciennes familles provençales. Hugues d'Oraison, seigneur d'Oraison et de Clumanc est, selon les recherches, le premier seigneur de ce village. Il suivit le parti de Raymond Béranger contre les seigneurs des Baux et les Comtes de Forcalquier dans les guerres "baussenques" de 1142 à 1162. Il fut baron de la province en 1146. Durant 4 siècles, les d'Oraison vont régner sur la ville et son terroir.

En 1588, la terre d'Oraison fut érigée en Marquisat par Henri III pour bons et loyaux services rendus à la couronne.

C'est l'une des rares communes du département dont la démographie continue à progresser régulièrement depuis le 18ème, en raison de son activité commerciale, industrielle et agricole.

Oraison a joué un rôle important au cours de la résistance. Pasteur a séjourné au château en 1868 : il y a étudié les maladies du ver à soie.

Le logo de l'Office du Tourisme: Oraison, une ville à la campagne.

Drapeau exposé dans l'église d'Oraison.

Les vétérans des armées de terre et de mer

1870-1871

Oraison (BA)

1531 eme section

Les illustrations de cette page sont des photographies de l'auteur.